Achat de chaussures de travail : choisir son fournisseur en ligne

chaussures de travail

Devenues indispensables pour les entreprises de construction et les usines de fabrication des produits manufacturés, les chaussures de sécurité se sont amplement répandues dans le domaine professionnel ces dernières années. Ainsi, une entreprise aux centaines d’ouvriers ne va certainement pas acheter des chaussures de travail pour ces derniers dans un simple magasin et doit plutôt collaborer avec un fournisseur fiable qui peut notamment offrir des chaussures de haute qualité respectant les normes de sécurité et de confort en vigueur. Cependant, pour faire trouver le bon fournisseur en ligne, le dirigeant d’entreprise doit prendre en compte quelques critères de choix.

Un fournisseur qui propose des chaussures qui respectent les normes en vigueur

La sélection d’un modèle de chaussures de sécurité est définie avec précision et dépend des risques auxquels les ouvriers dans une entreprise ou une usine industrielle sont exposés au quotidien. Ces risques sont en effet liés directement au corps de métier. En général, les critères de sécurité sont établis dans la norme européenne ISO 20345. Il est aussi à noter qu’il existe une norme spécifique pour les souliers de chantier et les sabots, qui est notamment la norme ISO 20347.

Ainsi, toute entreprise ayant des activités dans une zone à risque doit obligatoirement fournir des chaussures professionnelles à ses salariés pour leur garantir une bonne sécurité pendant leurs interventions. Cependant, il faut savoir que ce type de chaussure n’existe pas dans les magasins classiques. Le dirigeant d’entreprise doit donc trouver un fournisseur fiable pour faire la commande de plusieurs paires de chaussures personnalisées à différentes pointures. En ligne, il peut par exemple solliciter les services du fournisseur Roi du tablier.

En outre, pour reconnaître une chaussure professionnelle qui respecte les normes en vigueur, il est indispensable de vérifier la présence de quelques symboles sur son étiquette ou encore sur sa fiche descriptive. Ainsi le symbole « A » indique qu’elle respecte les normes de sécurité antistatique, le symbole « E » atteste qu’elle dispose d’un système d’absorption de chocs, le symbole « FO » indique qu’elle peut résister au contact des hydrocarbures, et le symbole P prouve qu’elle dispose d’une semelle anti-perforations. Toujours au niveau de la semelle, l’indication SR fait valoir sa capacité antidérapante.

Un fournisseur de chaussures couvrant toute forme de risques

Les principaux risques encourus par les salariés dépendent de l’environnement où ils exercent au quotidien. Pour les milieux présentant divers produits dangereux, le fournisseur peut proposer des souliers qui peuvent protéger des objets perforants et tranchants présents au sol et ce, grâce à des semelles anti perforation (P). Ces modèles présentent aussi des tiges hautes pour la protection de la cheville. Par ailleurs, le fournisseur peut proposer des souliers qui peuvent résister aux contacts avec des produits chimiques. Si les ouvriers sont contraints marcher dans les endroits inondés d’huiles organiques par exemple, le fournisseur peut proposer des paires de chaussures hautes pourvues de semelles performantes et résistantes aux hydrocarbures (FO). En général, elles sont antidérapantes (SR) afin d’assurer le contact du corps avec les produits chimiques en cas de chute.

De même, si les ouvriers travaillent dans un domaine professionnel où les manipulations et les chutes répétées d’objets lourds sont fréquentes, le chef d’entreprise doit trouver un fournisseur qui propose des chaussures de travail à coques rigides (S) pour une protection optimale. Ces modèles disposent notamment de tiges hautes qui protègent le tendon d’Achille et sont également conçus pour résister aux conditions climatiques.

Pour le travail dans les zones humides, le fournisseur peut proposer des chaussures de chantier hydrofuges (WRU et WR). Dans ce sens, le dirigeant d’entreprise a le choix entre un modèle aéré ou un modèle chaud selon la température ambiante de la zone de travail. Il existe des modèles ayant une protection thermique contre le chaud et le froid. De surcroît, il est possible de commander des modèles à technologie thermorégulatrice permettant de conserver la chaleur en hiver et d’aérer les pieds en été.

Un fournisseur proposant plusieurs formes de chaussures de chantier

Que ce soit en termes de couleurs, de matières ou de formes, le dirigeant d’entreprise peut opter pour un fournisseur qui propose une pléthore de souliers de chantier. Dotés d’un style plus ou moins décontracté, ces les souliers de protection présentent un rempart contre les risques du travail, sont très ergonomiques et peuvent s’adapter à différents corps de métiers. 

Pour les salariés en contact direct avec la clientèle, notamment dans des métiers liés à la vente ou de l’hôtellerie, le fournisseur peut proposer de meilleurs souliers de travail en termes d’esthétique. Généralement en cuir véritable, ces chaussures sont très élégantes et confortables et répondent à toutes les normes de sécurité en vigueur sans pour autant disposer de coques raides de protection. Pour les cuisiniers par exemple, le fournisseur peut proposer des souliers qui sont faciles à désinfecter. Ces chaussures de cuisine disposent généralement de semelles antidérapantes protégeant les cuisiniers contre les risques de glissade.

Un fournisseur proposant des souliers de chantier en cuir

En général, une paire de chaussures proposée par un fournisseur est faite en cuir, car cette matière confère aux souliers une meilleure durabilité et un aspect lisse, moyennant les éventuels entretiens (cirage, nettoyage, graissage éventuel et autres types d’entretien…). Le cuir confère également une grande souplesse et une aération optimale au soulier. Quant au cuir de vachette, il apporte plus de robustesse et est excellent pour les souliers portés en milieu humide et rude.

Le fournisseur peut aussi proposer des souliers en nubuck, une matière provenant du cuir véritable qui possède les mêmes caractères en termes d’aération et de souplesse que le cuir tout en résistant davantage aux chocs. À noter que pour entretenir ce type de soulier, il suffit de le souffler avec de l’air comprimé pour enlever les poussières. 

Sachez aussi que les meilleures chaussures de chantier sur le marché sont fabriquées avec des tiges PU offrant une meilleure durée de vie et une bonne imperméabilité. Enfin, notez que le PVC est utilisé pour les tiges des sabots et des bottes et qu’en même temps, une doublure en nylon ou en microfibre vient assurer l’isolation thermique et le confort. 

Choisir un restaurant étoilé à Ouistreham
Les différentes utilisations des sacs en papier